Missions et mobilité

Bourses ALLPH@


Les doctorant·e·s qui souhaitent bénéficier d'une Aide à la mobilité 2023 doivent déposer leur dossier entièrement dématérialisé auprès de la direction d'ALLPH@ (edallpha@univ-tlse2.fr et direction.allpha@univ-tlse2.fr) entre le 04 et 18 septembre 2023 (date limite lundi 18 septembre à 16h ).

Ces aides concernent les mobilités internationales en général. Toutefois, elles sont plus spécifiquement destinées à la mise en place ou à la réalisation de cotutelles. Conscient que les thèses en cotutelles sont extrêmement coûteuses pour les doctorant·e·s, qu’elles font l’objet de peu d’accompagnement financier spécifique, qu’elles sont souvent expressément indiquées comme non-prioritaires dans le cadre des autres financements de mobilités internationales (dispositif AMID de l’UT2J, financements AMI de l’École des Docteurs, par exemple), le Conseil de l’ED ALLPH@ a mis en place, depuis 2015, une aide à mobilité spécifique pour les doctorant·e·s en cotutelle. Chaque année, en début d’année civile, un appel à candidatures est lancé. L’appel vise à financer un déplacement sur le lieu de la cotutelle dans le cadre de la mise en place ou de la réalisation d’une thèse en cotutelle. Sont prioritaires les doctorant·e·s qui n’ont pas déjà bénéficié de cette aide les années précédentes.

→ Cliquez ici pour consulter le formulaire de demande d'aide à la mobilité - campagne 2023.


Les dossiers seront examinés et validés par le Conseil d'ALLPH@ le lundi 09 octobre 2023.

Attention : les mobilités doivent intervenir dans le cadre de l’année budgétaire (avant la fin novembre 2023). Des mobilités en cours au moment du dépôt de la demande sont éligibles. Si votre établissement d’inscription est l’UT3, après la réponse favorable de l’École doctorale à votre demande, vous devrez constituer, à l’issue de votre déplacement, un dossier de remboursement de frais de mission à retirer auprès de Mme Guiraud (myriam.guiraud@univ-tlse2.fr), pour percevoir la subvention accordée. Dans ce cas, votre mission devra nécessairement intervenir avant le 15 novembre 2023.

Partir à l'étranger

Pour plus d'informations sur les possibilités de partir à l'étranger :

→ Sur le site de l'UT2J, consultez la page Étudier à l'étranger.

→ Vous trouverez l'ensemble des conventions signées avec des universités étrangères sur "Relations Internationales".

Aide à la Mobilité Internationale des doctorants de l'UT2J (AMID/ERASMUS+)

L'appel à candidatures est ouvert du lundi 13 novembre 2023 au vendredi 1er décembre 2023.

 
Le dispositif a été révisé et désormais la procédure est dématérialisée :

 

- un formulaire en ligne à compléter : https://tlse2.moveonfr.com/form/61963070ebbf6c447771d532/fra

(en créant préalablement votre espace personnel sauf si la démarche a déjà été faite l'année précédente, dans ce cas réutiliser les mêmes identifiants)
- et téléverser plusieurs documents dont un budget prévisionnel du coût de la mobilité dont vous trouverez la maquette en PJ.

 
Tout est indiqué sur la plateforme ou sur la note jointe.

 

Ce dispositif exclut les mobilités correspondant à un travail ‘ordinaire’ de thèse dit ‘terrain de thèse’ (qui relèvent d’un autre dispositif).
En fonction du type et de la nature de la mobilité, la candidature, si elle est retenue, mobilisera soit la bourse Erasmus+, soit la subvention de la Commission recherche (dispositif AMID), sans que cela n’ait de conséquence sur le programme de la mobilité ou le contenu de la demande déposée.
L’unité de recherche (UR) de rattachement du doctorant est mobilisée puisque la direction de l’UR doit s’engager, si elle approuve la mobilité, sur une contribution financière, concourant à l’équilibre du budget global de la mobilité.


 
En cas de difficulté, n'hésitez pas à me contacter : vp-cr@univ-tlse2.fr

Autres financements

De nombreuses institutions (l’Université Franco-Allemande, les écoles françaises à l’étranger, le CIERA etc.), groupements d’intérêt scientifique (le GIS Institut des Amériques, par exemple), et sociétés savantes (Association Française d’Études Américaines, Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur, Société des Hispanistes Français, Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur, etc.) offrent également des financements de missions à l’étranger. Se renseigner auprès des directeurs et directrices de thèse et d’unités de recherche, les plus à même de connaître les possibilités offertes dans le domaine de spécialité.